Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 13:36

Les Fables de Starewitch

 

LE VIRTUOSE

 

Une ensemble de six courts métrages, dont cinq perles inspirées librement des oeuvres du fabuliste et poète français jean DE LA FONTAINE (1621-1695) forme ce film réalisé par le très grand pionnier du cinéma d'animation LADISLAS ALEXANDROWITCH STAREWITCH, né à Moscou en RUSSIE de nationalité polonaise, qui acquière très tôt dans son enfance un esprit d'indépendance, se passionnant pour le dessin, la peinture, le théâtre et l'entomologie, collectionnant toutes sortes d'insectes. S'intéressant et pratiquant l'art photographique, il filme en 1909, des scènes de nature en vue réelle pour le musée ethnographique de KOVNO (kaunas) en LITUANIE. Réalise son premier film d'animation : LUCANUS CERVUS (1910) avec des insectes séchés (naturalisés), dont certaines parties de leurs membres étaient artificiels, faits de cire à modeler et de fils métalliques, une bataille entre deux espèces de coléoptères mâles (Lucarne Cerf-Volant). il présentera son premier film de Marionnettes animées LA CIGALE ET LA FOURMI (1911) à la cour du Tsar NICOLAS II, devient opérateur-décorateur, reçoit une médaille d'or lors de l'exposition universelle de MILAN (1913) pour son film "la terrible vengeance" inspiré d'une nouvelle du même nom de l'écrivain russe NIKOLAÏ VASSILIEVITCH GOGOL (1809-1852), puis fuit avec sa famille la révolution Russe et Bolchevique, vers l'ITALIE et la FRANCE en 1920, s'installe dans la banlieue EST de paris à Fontenay-sous-bois alors département de la seine, il va y tourner une bonne partie de ses films, plus d'une centaines, qui seront diffuser dans le monde entier. il a quarante ans et crée son propre studio de production cinématographique-artisanal, avec sa femme Anna et ses deux filles Irène et Jeanne (NINA STAR). Auto-didactes, ils conçoivent et fabriques des marionnettes faites de structures métalliques possédant une ossature de bois, véritable squelette rembourrer de paille, de coton, de la mousse revêtue de peau de chamois humidifiée, qui en séchant vont permettre de plissés a volonté leurs visages de pantins et autres animaux empaillés, a l'aide de charnières rigides, affermissant leurs expressions, qui leurs confères, avec une magie habile et inégalée, images par images, la vie, à ces étonnants jouets de bois-truqué aux yeux de verres, des corbeaux, libellules, chiens et canidés animés en toute fluidité, dans un décors de nature végétal, parfois teinté en couleurs, soutenue par des scénarios originaux, sont de véritable fantaisie inventif de créativité pour l'oeil. En 1930, il finit son chef-d'oeuvre, premier film d'animation de l'histoire du cinéma français, LE ROMAN DE RENARD adapté de la version du dramaturge et homme d'état allemand JOHANN WOLFGANG VON GOETHE (1749-1832). Cet inventeur des premiers films de ciné-animations tridimensionnelle, tomberas dans l'oublie et survivra de petite productions publicitaire. NINA sa cadette deviendra aveugle. Sa femme décède en 1956. il meurt en 1965. Son travail fantastique a beaucoup influencé des réalisateurs et producteurs de cinémas connus, tels que TIM BURTON (hommage à "FETICHE-MASCOTTE 1933 l'histoire d'un chien en peluche qui prend vie par les larmes d'une petite fille) pour son THE NIGHTMARE BEFORE CHRISTMAS réalisé par henry SELICK, et Les aventures d'un renard du livre de roald DAHL (1916-1990) le FANTASTIQUE Mr. FOX (2010) de wes ANDERSON, et bien d'autres. Les fables de LADISLAS STAKEWITCH (2011) film de 1h10, restaurées  par Léona-Béatrice-Martin STAKEWITCH, présente les œuvres géniales de son grand père, additionnées d'une musique sympathique, est constituer des magnifiques : LE LION ET LE MOUCHERON (1932) la fierté d'un lion face à la désinvolture d'un moucheron, LE RAT DE VILLE et LE RAT DES CHAMPS (1926) ou les rats visitent les cabarets de paris, LES GRENOUILLES QUI DEMANDENT UN ROI (1922) une nouvelle reine de la mare arrive, LA CIGALE et LA FOURMI (1927) une bohème que cette cigale, LE LION DEVENU VIEUX (1932) qui rumine sa gloire passé, accompagné d'un documentaire : "Comment naît et s'anime une CINÉMARIONNETTE" (1932) avec une des filles du magicien : IRENE. Bienvenu dans l'univers incroyable et fantaisiste de maître STAREWITCH.

 

Les Fables de Starewitch

Partager cet article

Repost 0
Published by the visionnaire - dans cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : the visionnaire
  •  the visionnaire
  • : Arts et Mystères initiatiques
  • Contact

Recherche