Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 21:09

hanouka

 

LA FÊTE DES LUMIÈRES

 

'HAG HA OURIM est une fête victorieuse de la lumière sur les ténèbres. elle est célébrée durant huit jours (dès le 25 ème jour du mois de KISLEV du calendrier hébreu civil) du 1 décembre 2010 au coucher du soleil. Dès la tombée de la nuit, (s'est le jour) à l'apparition des trois premières étoiles dans le ciel, on allume avec le SHAMASH (le serviteur du mont MORIAH), qui est la neuvième bougie centrale de l'arbre à huit branches la MÉNORAH HANOUKIA, la première HANOUKIOTES, de gauche à droite, tous les soirs, par ordre croissant jusqu'au 9 décembre inclus. Les flammes doivent brûler pendant une demi-heure face à la nuit. Les lumières sont placer à la fenêtre de son lieu de résidence, chaque maisons étant l'image du temple, pour que les passants voient le miracle célébrés. Cette fête (inauguration) fut instaurée vers 165 avant J.c (second temple). Le peuple hébreux était sous la domination grec d'ANTIOCHE IV ÉPIPHANE qui pilla et profana le temple de jérusalem, remplaça le CANDÉLABRE (MÉNORAH) par une statue de ZEUS (l'abomination de la désolation). Les syro-grecs persécutaient dans toute la judée, interdisant sous peine de mort d'étudier la TORAH, d'adorer et d'obéir aux commandements (les dix émanations, des dix doigts, des dix commandements) du roi de l'univers. Après des révoltes, et une guerre sans merci, contre l'oppresseur, l'armée de résistance juive, les MACCABÉES (HASMONÉENS) chassèrent les grecs du temple souillé. Ce fut la victoire contre l'envahisseur. Ils restaurèrent le temple et fabriquèrent une nouvelle MÉNORAH avec huit lances réunies et huit fonces en or (les vases). Pour l'allumer, ils ne retrouvèrent dans les ruines du temple, qu'une fiole d'huile d'olive intacte et consacrée, portant le sceau du grand-prête, toute juste suffisante pour brûler pendant une journée. Miraculeusement celle-ci brûlât dans le chandelier, huit jours durant sans s'éteindre, le temps d'en fabriquer d'autres. La MENORA HANOUKIA symbolise la valeur spirituelle et individuelle de l'âme des lumières. Faute de récipients remplis d'huile d'olive pure, des bougies à mèches de laine, peuvent être utilisées, aux couleurs de l'arc-en-ciel, signe de l'alliance après la destruction du déluge. Le dernier soir (jour), toutes les torches sont allumées. Elles sont la lumière blanche qui se réfracte en sept couleurs, les rayons de gloire qui ornaient MOCHÉ. La splendeur (HOD) de la huitième sfira descend en MALKHOUTH pour l'éclairer. Pendant toute la fête, les enfants jouent avec des toupies à quatre"faces" (SEVIRON) ou il est frappée quatre lettres hébraïque, les initiales NES-GADOL-HAYA-CHAM (un grand miracle eut lieu là), en dégustant des beignets frits à l'huile. Par ses feux, les vêtements voilés de la lumière divine illumine la connaissance au cœur de nos vie, où l'on récite ensemble, des louanges à l'être-unique.

 

GENÈSE I 3-5  EXODE 34:30  ECCLÉSIASTE 8:1  TALMUD YOMA 58b  TANAKH II CHRONIQUES 29,12  TALMUD. BABYLONE SHABBAT 21b  LE LIVRE DES MACCABÉES.

 

 

Menorah salvia judaica

 

MORIAH (SALVIA PALESTINAE) une espèce de sauge.

Partager cet article

Repost 0
Published by the visionnaire - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : the visionnaire
  •  the visionnaire
  • : Arts et Mystères initiatiques
  • Contact

Recherche