Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 17:50

la tombe de jim morrison

 

TRANSGRESSION

 

Sur les images diffusées d'une vidéo pas très nette, provenant d'une vieille cassette VHS, j'assiste à un étrange spectacle, celui d'un jeune homme, ceinturé d'une grosse boucle de métal style Concho-Belt (indiens NAVAHOS), vêtu d'une chemise blanche au col HIPPIE, arquée sur une paire de jambes nerveuses, moulé par un pantalon de cuir noir, le visage angélique bordé de cheveux en bouclettes, le regard halluciné, qui rentre dans une espèce de Transe hypnotique, débitant de sa bouche collée au micro de scène, des sortes de litanies sorties d'un poème mystique, puis poussant des cris d'animaux, tangue de tout son corps, comme un serpent pris d'ivresse, trépignant tel un clown rituel (KOYEMSHI), amplifiant ses déhanchements sur un rythme de Blues-électrique accompagné d'un son d'orgue baroque et des vibrations d'une guitare. Les percussions de la batterie s'intensifient, le fantaisiste chanteur titube et tombe alors de tout son plat comme raide mort sur le devant d'une scène à l'éclairage plus que douteuse. Ce comédien "assassiné" c'est le chanteur Américain JIM (JAMES DOUGLAS) MORRISON (1943-1971) star du ROCK-PSYCHÉDÉLIQUE des Années 60, leader du groupe Pop-Rock : THE DOORS (les portes). Le quarantième "anniversaire" de sa mort était fêté le Dimanche 3 juillet 2011, au pied de sa tombe (6ème division, rangée 2, allée 5)  protégée et entourée de barrières, par ses fans et adorateurs, les curieux et pèlerins du Monde entier, en face de sa stèle où est gravée en dessous de son nom, l'épitaphe (en Grec) suivante : KATA TON DAIMONA EAYTOY (en suivant son propre démon, ou, fidèle à son propre démon), "démon comme destin, conscience intérieure", (son buste sculpté fut volé en 1988). C'est l'une des sépultures les plus visitées de PARIS au cimetière du Père Lachaise (20ème Arrondissement). Cet Artiste étrange s'étant auto-proclamé ROI-LÉZARD, (animal Totem de pouvoir chez certaines Tribus d'indiens "d'Amérique"), s'identifiait à cette divinité païenne, un esprit Titulaire enseignant la manière de constituée des réalités futures au moyen du rêve, il le glorifie dans un de ses poèmes musical : CELEBRATION OF THE LIZARD (3ème album 1968). extrait :"quelques hors-la-loi vivaient au bord du lac, la fille du pasteur est amoureuse du serpent qui vit dans un puits au bord de la route, réveille-toi, petite fille ! Nous sommes presque arrivés. Soleil, soleil, soleil, brûle, brûle, brûle, lune, lune, lune, je te prendrai, bientôt, bientôt, bientôt. Je suis le roi lézard, je peux tout." il faut revenir à un choc survenu dans son enfance, pour comprendre cette curieuse inclinaison pour la religion des Amérindiens. il assiste très jeune (quatre ans) à un accident insolite, l'agonies et la morts de plusieurs indiens dans une collision d'automobiles aux bors d'une route. Un vieil indien expire en le regardent. L'enfant resent alors, l'Âme du vieil homme se lancer et s'introduire dans son esprit. "tous les enfants sont fous" écrit-il dans THE END (1966-1967) un texte de son premier disque. Cette obsession, le mènera au désordre du chaos cérébral, à la recherche de l'impensable d'où il écrit : "il y a le connu et il y a l'inconnu. Entre les deux, il y a la porte et c'est cela que je veux être." La porte du Trip de la transgression totale, la désintégration idolâtré de son être. Un destin foudroyant pour celui qui est née à MELBOURNE, sur la Côte-Est de la FLORIDE, au États-Unis d'Amérique, et qui deviens rapidement un jeune garçon instable au comportement asocial et dangereux. Passer l'enfance, vient le lycée. il s'adonne aux romans et oeuvres de la Beat-Génération, dont ceux de JACK KEROUAC (1922-1969). Puis écrit et se nourrit de poésie. Exemple et extrait d'une de sa production bizzard titrée "LES LATITUDES DU CHEVAL : France d'abord, nogales rodéo. Passe la frontière. Terre d'éternelle adolescence. qualité unique de désespoir. N'importe où sur le périmètre. Message des faubourgs, nous appelant chez nous, ceci est l'espace réservé d'un nouvel Ordre." il étudie l'intéressant et redoutable écrit de l'anthropologue Français GUSTAVE LE BON (1841-1931) : "La psychologie des foules (1895). il se passionne pour le philosophe Allemand FRIEDRICH WILHELM NIEZSCHE (1844-1900), s'intègre à l'université de Californie à LOS ANGELES (les Anges). il commence à consommé des drogues psychoactives. En 1965, il crée avec trois de ses amis le groupe de ROCK qui vas marqué profondément l'histoire de cette musique. Son succès survient assez rapidement et acquiert une grande notoriété. Jim Morrison y développe un charisme incroyable, multiplie les conquêtes féminines autant que les scandales, les procès avec la justice (ivresse publics, outrage à la pudeur, obscénité, blasphème, etc..). Sa provocation est sans bornes comme sa violence physique et verbale. il veut être un éveilleur de vie, qui conduit par son ivresse à l'éclatement des conventions sociales, la libération des esprits dormants dans les profondeurs des eaux, par la sauvagerie extatique et effrayante des forces reptiliennes de la nuit originelle des abysses Psychiques. il est une sorte de DIONYSOS (le nocturne née de l'éclair de ZEUS et de l'humaine SÉMÉLÉ) frénétique et fou. Un Dieu mourant d'ivresse. il entretien une relation amoureuse avec PATRICIA KENNEALY (tête de loup) une sorcière d'origine irlandaise, critique et journaliste, Grande Prêtresse de la WICCA une religion des sabbats Antiques, une magicienne au néo-paganiste luciférien. Lui qui avait dit : "je crois que le serpent incarne tout ce dont on a peur", embrasse les forces des ténèbres et vampirise la peur subconsciente qui circule dans ses veines serpentines : L'INCONNU, pour contracté un mariage "celtique" néo-pseudo-Traditionnel et clouer sa liberté folle sur le sang (cérémonie sanglante) d'une idylle pathétique et méphistophélique. ils se marièrent en 1970, mais n'eurent pas beaucoup d'enfants (lézardeaux ou biablotins ?) car la Dame maléfique décida d'avorter dans un pacte consenti avec l'homme-lézard, lui le chaman du Rock au regard fixe qui s'est vanté d'avoir absorber jusqu'à deux-cents fois du LSD synthétisé (acide lysergique diéthylamide), un dérivé de composés issus de l'ergot de Seigle, un champignon et parasite du céréale, un psychotrope puissant utilisé par les sorcières du Moyen-Âge, dans la composition de leurs philtres et potions magiques, la pommade du Bouc ou l'onguent visqueux des carabosses aux pattes de lézard, des infusions d'herbes et de racines de mandragore (RACHEL) ou Serag-al-cothrob (chandelle du cornu), la pomme d'amour du lys belladone, le DUDAÏM biblique (BERESHIT 30:14-16 CANTIQUE DE SALOMON 7:11-14) mariné avec des peaux de crapaud (la peau et les pustules de ces batraciens sécrètent une toxine hallucinatoire de type Alcoloide indolique ou Bufoténine) dans les eaux noires de leurs chaudrons d'acier infernal, avant de s'envoler à la ronde dans les airs, pendant leurs orgies de pleine lune, seule échappatoire à leurs tâches ménagères. Les DOORS continuent d'avancer, mais après les incidents survenus lors du concert de Miami (eau douce, des indiens Tequesta) en 1969, Jim Morrison est condamné à huit mois de prison en Amérique pour outrage à la pudeur et interdiction de jouer dans plus de 24 états. La cervelle grillée et gavée d'alcool à cannabis, le chanteur à la réputation sulfureuse sort avec son groupe un cinquième album (MORRISON HOTEL, 1970), et s'engage contre la dégradation de l'environnement (sic !) puis un sixième (LA WOMAN, 1971). Las de tous ces excès, malade, en rupture avec ses musiciens, il s'enfuit avec sa compagne de toujours, la très réservée et junkie PAMELA SUSAN COURSON (1946-1974), loin des rêveries écaillé de l'esprit du PEYOTL cactus (mescaline), en FRANCE à PARIS. Devenus obèse, le poète-éthylique est retrouvé mort dans la baignoire de son appartement parisien le 3 juillet 1971 au matin. il a disparu comme il l'avais prédit : "Les abords de la ville sont dangereux, chevauche la grand' route du roi lézard, scènes étranges au fond de la mine d'or, chevauche la grand' route Baby, chevauche le serpent, chevauche le serpent, jusqu'au lac, le lac primordial, le serpent est long, sept miles, chevauche le serpent, il est vieux, et sa peau est froide. (THE END) il avait 27 ans et sera enterré le 7 juillet 1971 dans l'anonymat total en présence de 5 personnes seulement.. Le chaman Rock-Star mondialement connue est mort d'une crise cardiaque, "mordu" par KOLOWISI le serpent noir et cornu des indiens PUEBLO, projeté sur la route glaciale de son auto-déité : Le lézard rêveur. Quarante Années après, il continue de fasciner et d'alimenter par son mystère, la grande légende du Rock. Des cultes aux formes bizarres lui sont dédié sur toute la Terre. Son groupe THE DOORS enregistre deux album après sa disparition (OTHER VOICES 1971 et FULL CIRCLE 1972), Pamela Susan COURSON succombera à une overdose d'héroïne 3 ans après sa mort en 1974. Patricia KENNEALY vit toujours aux États-Unies, où elle est l'auteur d'une saga littéraire de sciences-fictions (THE KELTIAD), et proche ou membre de L'ordo Supremus Militaris Templi Hierosolymitani (OSMTH), un ordre spirituel Néo-Templier. Les DOORS ont vendus plus de 135 millions de disques de part le Monde.

Partager cet article

Repost 0
Published by the visionnaire - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : the visionnaire
  •  the visionnaire
  • : Arts et Mystères initiatiques
  • Contact

Recherche