Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 14:48

jeanne d'arc

 

LA VICTOIRE

 

La Fête de SAINTE Jeanne D'ARC (1412-1431) l' héroïque femme du Peuple de FRANCE, marquée le 8 Mai, rend hommage à la vaillante Demoiselle, soldat politique, chrétienne et Catholique. Née au village de Domrémy (VOSGES 88, alors Duché de LORRAINE), la petite paysanne baptisée, entend par des visions prophétiques et divines à l'age de 13 ans et ce pendant trois Années, la voix de l'Archange SAINT-MICHEL (le frère de LUCIFER), l'épée de la milice du Ciel, protecteur de la FRANCE, qui lui présente les voix célestes de Sainte CATHERINE D'ALEXANDRIE (290-310), la décapiter au coeur pure, suppliciée aux quatre roues, Patronne (protectrice) des meuniers, des étudiants (école d'Alexandrie, EGYPTE) dont le corps fut transporté par des Anges sur le Mont SINAÏ (Monastère de la transfiguration, Mont Sainte CATHERINE), puis celle de Sainte MARGUERITE (Marina) D'ANTIOCHE (275-307) (TURQUIE), la perle qui éventre le Dragon, Patronne des Maçons et des femmes enceintes. Ces triples voix lui révèle sa mission commandé par le souverain du ciel : Sauver le Royaume de FRANCE de l'invasion des troupes Anglaise, et convaincre le Dauphin CHARLES VII (1403-1461) fils d'Élisabeth de BAVIÈRE (isabeau) de lui donner autorité sur les Seigneuries et Capitaines de l'Armée Royal, afin d'écraser l'envahisseur et d'établir son sacrement pour la Royauté Universelle du CHRIST Roi des Francs. La fin du Moyen-Age est proche. Jeanne entend cet appel divin dans le jardin, de son père (Genèse 3:10) jacques D'ARC mari d'Isabelle de VOUTHON (ROMÉE) un couple de paysans aisés, ou parfois du côté "droit" de l'église de son village, en-dessous de l'Arbre des Dames (fées). Elle, la petite bergère, devient l'Amazone de la FRANCE libre, en pleine seconde guerre de Cent Ans (1328), alors que le pays est ravagé par les guerres et les pillages, elle consacre sa virginité guidée par les Saintes voix, protégée par D., elle rentre en contacte avec le Capitaine de VAUCOULEURS (LORRAINE 55) Robert de BAUDRICOURT, qui lui fournit une escorte pour rencontré le Dauphin, à CHINON (INDRE-ET-LOIRE 37). Ceci fait, Jehanne (D. à fait grâce) prend la tête d'une Armée et pulvérise les troupes ennemies  du Roy HENRI VI d'Angleterre (1421-1471) fils de Catherine de VALOIS (1401-1437), délivre la ville d'ORLÉANS (LOIRET 45) (fêtes johanniques) le 8 mai 1429. Toute l' EUROPE y voit un miracle. Elle devient la Pucelle d'Orléans, cette chef de guerre, Sainte de la Patrie (Exode 20:12) brandissant son étendard sacré avant le pas de charge, une bannière faite d'un champs semés de fleurs de l'YS, oû les deux Archanges, Saint MICHEL tenant une épée et Saint GABRIEL pinçant un LYS, se positionnent entre l'image du seigneur tenant le Monde sur un ciel blanc (drapeau royal). Au côté était inscrit la devise de la Dame aux voix : JHESUS MARIA. Jeanne, fille de D., grande libératrice de la FRANCE, continue ses victoires sur MELUN (SEINE-ET-MARNE 77), BEAUGENCY et PATAY (LOIRET 45), LA CHARITÉ-SUR-LOIRE (NIÈVRE 58), TROYES (AUBE 10) etc...Elle fait sacré ROY de FRANCE, CHARLES  VII en la ville de REIMS (MARNE 51) le 17 juillet 1429. Mais elle échoue devant PARIS (75) puis trahie durant le siège de COMPIÈGNE (OISE 60) et tombe aux mains des hommes du Duc de Bourgogne Philippe LE BON (1396-1467), la livrant pour la somme de 10.000 livres aux Anglais qui la donne au traître belliqueux, l'Evêque de Beauvais Pierre CAUCHON (1371-1442). Elle passe 1 An en prison. Elle est accusée de sorcellerie hérétique devant un tribunal ecclésiastique. En noble mystique, jeanne prouve sa fidélité à D., sa conduite exemplaire au sein de l'Armée. Emprisonnée et maltraitée pendant 3 mois, elle est finalement condamnée au bûcher pour Apostasie démoniaque pour avoir porter des habits d'hommes. La courageuse guerrière de D. est brûler vive devant une foule horrifiée en la ville de ROUAN (SEINE-MARITIME 76) le 30 Mai 1431 sur la place du vieux-marché. Avant de rendre son esprit, elle s'écria dans sa Passion :" Saint-Michel ! Sainte Marguerite, Sainte Catherine, mes voix ne m'ont pas menti ! ma mission était de D. ! jésus, jésus". Elle avait 19 ans. Aux millieux et parmis ces cendres, son coeur resta intact et fut jeté dans la SEINE. Le Roy CHARLES VII mettra fin à la guerre de Cent Ans après la victoire Française, la dernière bataille de CASTILLON (GIRONDE 33) le 17 juillet 1453. A la demande de la mère de jeanne et de ses frères, Pierre, Jean et du PAPE CALIXTE III (1378-1458), son procès est étudier (plus de 2000 pages) puis déclarer "nuls, non avenus, sans valeur ni effet". Elle est réhabilitée 25 ans plus tard, le 7 juillet 1456. Quatre siècles après sa mort, elle est béatifiée en 1909 puis Canonisée le 16 Mai 1920  par l'Église CATHOLIQUE ROMAINE sous l'autorité du PAPE BENOÎT XV, elle est patronne des soldats, le 24 juin de cette même Année est votée la Fête Nationale de jeanne D'ARC par la chambre des députés et exécutée comme Loi d'état le 10 juillet 1920. La Sainteté comme forme suprême de la Sagesse, à celle qui a lutter pour sa foi Catholique (universelle) et sa Patrie, unifié la Nation FRANÇAISE fille Aînée de l'Église. la mémoire de  jeanne, Seconde patronne de la France est  célébrée religieusement le 30 Mai. Le 8 Mai c'est aussi la fête de la VICTOIRE, l'armistice de la seconde guerre mondial (1939-1945).

 

jeanne d'arc

 

"La pitié qui était au Royaume de France"

Partager cet article

Repost 0
Published by the visionnaire - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : the visionnaire
  •  the visionnaire
  • : Arts et Mystères initiatiques
  • Contact

Recherche