Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 17:48

Dharma Guns de F.J Ossang

 

LE DÉSORDRE

 

Une femme au visage lunaire à l'allure racée d'une beauté pétrifiée, son corps moulé de latex, pilote un hors-bord qui tracte un jeune skieur nautique. STAN Van Der Daeken (le héros) glisse en zigzaguant sur les eaux d'un lac, au rythme d'une musique PUNK-ROCK, avant de chuter et sombrer dans les flots, suite à un choc produit par le baiser soufflé de sa Muse, une déflagration de type arme à feu. STAN, sort du coma et découvre qu'il est l'héritier d'un mystérieux professeur STARKOV et entreprend la quête d'un script énigmatique (implanté dans son cerveau), le plan d'une Arme toute puissante qui lui permettra de voyager dans le futur et d'y rejoindre sa compagne, DELIE, séquestrée dans un monde parallèle par le sinistre "Herr doctor", Dr EWERS (Diogo Doria). Mais il est victime d'une manipulation génétique expérimentale, comme celle de toute l'humanité, dédoublé en une sorte de Zombie fantasmatique. Alors qu'une société secrète et terroriste nommée les DHARMA GUNS perpétue des attentats chimiques et électriques contre des complexes industriels, STAN s'allie avec JON (Lionel Tua) un ami d'enfance, pour exterminer les Zombies ( les doubles) et élaborer son script (le livre des morts) sur l'île volcanique de LAS ESTRELLAS, véritable dédale mental. l'apparition lactée et salvatrice de DELIE, lui indique que la fin du Monde est toute proche.

 

Dharma Guns (2010) de F-J Ossang

 

DHARMA GUNS (2010) "LA SUCCESSION STARKOV" est le quatrième long métrage après L'AFFAIRE DES DIVISIONS MORITURI (1985), combats de gladiateurs clandestins dans les souterrains (groupe-Baader-Minhoff(RAF), LE TRÉSORS DES ÎLES CHIENNES (1990), la peste énergétique (L'ORÉON) des cannibales fantômes du poison nucléaire, et DOCTEUR CHANCE (1997), un couple nihiliste avec voitures et machines en puissances, le cinéaste, écrivain (De La Destruction Pur (1977, situationnisme), chanteur français MKB Fraction Provisoire (PUNK-INDUS), F.J OSSANG (je solidifierai mon sang, j'en ferai de l'os) peut-être (ÉZECHIEL 37), nous signe une oeuvre Ambiante politico-fantastique. DHARMA GUNS est film, couleurs au début et noir et blanc, une coproduction Franco-Portugaise d'une durée de 93 minutes, presque muet à l'image irradiée de lumière, qui nous conte une histoire étrange, celle des représentations visionnaires et labyrinthique de l'esprit d'un homme victime d'un complot médicinal, qui se meurt dans une chambre d'opération. C'est entrecoupé de cartons et d'inter-titres aux lettres et textes (délier) énigmatiques, de références à la littérature fantastique, ex : (HOWARD PHILLIPS LOVECRAFT 1890-1937). Un cinéma noir à l'esthétisme "Post-expressionnisme, survolé d'une poésie clinique. Entre rêve et réalité, le héros voyage aux pays des morts, pour y délivrer DELIE (ELVIRE) alors DIANE, la déesse lunaire, soeur du soleil, contraction de la lumière prisonnière de sa propre ombre (la lune Noir) devenue HÉCATE descendue aux enfers (DELI-KÂLI) dans un double lieux, l'île de DÉLOS et ses eaux vénéneuses, son origine. Par ses souvenirs polymorphiques, STAN (Guy Mcknight) s'enfonce dans une mort extatique comme le spectateur qui devant ce kaléidoscope schizophrène, soit meure d'ennui ou s'interroge sur le Non-Sens de cette vision cyber-punk à l'initiation orphique néo-libertaire-crypto-bouddhiste. Donc une "post" série Z, parfois ankylosée dans ses codes barres dont on appréciera les images oniriques électrifiées. "J'ai pensé, en regardant le lune, que ce monde tel qu'il Est est le NIRVANA, et j'ai compris que c'était vrai.." DHARMA (1953-1956) de JACK KEROUAC (1922-1969). de l'autre côté se cache la réalité.

 

Dharma Guns (2010)

LE DHARMACAKRA

Partager cet article

Repost 0
Published by the visionnaire - dans cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : the visionnaire
  •  the visionnaire
  • : Arts et Mystères initiatiques
  • Contact

Recherche