Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 16:30

 ratha yatra 20112

 

LA PARADE

 

La Fête du seigneur JAGANNÂTHA, réunira à PARIS comme chaque Année depuis 20 Ans, les différentes communautés Hindoues installées dans la capital, le 03 juillet 2011. Le RATHA-YATRA, festival des chars, fêter le deuxième jours du Mois lunaire (juin-juillet), attirent des Millions de fidèles à PURÎ (Orissa), une des quatre villes sainte (Côte-Est) de L'INDE (et dans une trentaine de capital du Monde), par dix jours de festivités, tout les Ans, oû sont tirés par des milliers de fervents, les chars sacrés, hors du Temple de JAGANNÂTHA (jagannath) véritable sanctuaire sacré batie au XIIème siècle haut de ses 65 mètres de pierres dont le coeur abrite la BRAHNAPADÂRTHA (une substance Divine et mystérieuse), les émanations de VISHNU (Hari-Vishnou), l'océan du ciel, l'immuabilité du bleu de l'infinie, le Soi de tous les êtres, incarnés dans trois idoles en bois peints, corps physique de ces Dieux du panthéon de la Mythologie Hindouiste. JAGANNÂTHA (JAGAT l'univers, NÂTA le seigneur) est une forme descendue (AVATAR) de la Divinité suprême et adorée (PUJA), KRISHNA (sanskrit : bleu-noir) huitième incarnation de SHRI VISHNU, héros et conducteur du char du Prince ARJUNA (fils du Dieu INDRA) dans la guerre du MAHÂBHÂRATA, l'épopée guerrière  de la Dynastie BHARATA, le grand poème indien (9ème siècle avant J.C) dont la fin marque le début du KALI-YUGA (l'Âge sombre). SHRI KRISHNA chef de la tribu des YADAVA, qui livre son enseignement des YOGAS et de la grâce libératrice du renoncement dans le sixième livre du MAHÂBHÂRATA : la BHAGAVAD-GITÂ (chant du bienheureux seigneur), est devenu l'instructeur Universel des Mondes dans le Texte du BHÂGAVATA-PURÂNA (1150 siècle avant J.C). il se multiplie sur Terre dans la forme élémentaire de JAGANNÂTHA lors de cette fête singulière, la RATHA (char) YATRA (procession). La première Déité à sortir du Temple est BALABHADRA (Balarâma) son frère Aîné (8ème AVATAR de VISHNU) au visage blanc (LUNE), sur son char victorieux TAGADHWAJÂ à 14 roue représentant le jours des 14 Âges du monde (MANVANTARA), les 14 législateurs de l'époque Védique (les rayons sont les principes souverains et moraux qui régissent le Monde et les Dieux (le VÉDA, 2000 ans Avant J.C), les sept Mondes (14 plans) supérieurs et inférieurs (les deux parties dualiste de BRAHMÂ et de sa SARASVATÎ après leurs mûrissements dans l'oeuf d'OR cosmique : L'HIRANYAGARBHA), mais aussi les 14 ans d'exil du Prince RÂMA, 7ème AVATAR de VISHNU et héros du RÂMÂYANA (II ème siècle Avant J.C). En deuxième sortie, JAGANNÂTHA "lui-même", le visage noir (LUNE noire), la nuit du repentir, les ténèbres Originelle, sur son char victorieux NANDIGHOSA aux 16 roues, symbolisant les 16 composants secrets de la peinture de ses yeux, et enfin la troisième sortie, SUBHADRA (Subhadradevi) sa soeur, le visage jaune, couleur émanée de RÛRYA, le soleil, père de MANU (premier homme de l'humanité), le disque en OR et l'arme solaire de SHRI VISHNU ("Dieu" du Temps) le SUDHDARSHAN CHAKRA (Sudarshana) aux six-mille rayons (les destinées) qui rétablira l'Âge d'OR (KRITA-YUGA, la délivrance ultime, dissipant les ténèbres de l'ignorance sur tous les Mondes), sur son char victorieux à douze roues, les 12 mois de l'Année lunaires  de CHAÏTRA à PHÂLGUN et les douze mois solaires et saisonnier de MESH à MEEN (calendrier et division du temps Traditionnel). Ces roues (chakras) peuvent posséder 14 rayons qui représentent, le cours du temps, le cycle cosmique (KALPA) de l'horloge KARMIQUE avec ses heures et minutes. Ces trois chars de 100 mètres de long, de 16 à 19 mètres de hauts, d'une dizaine de Tonnes sont tirés à la force des bras, à l'aide de longues cordes, par les pèlerins dévots, qui tentent de laver les péchés du monde et les leurs, par la souffrance et l'effort engendré, sous une chaleur de plomb (46°) debout sur une route de quatre Km de longueur, vers la demeure d'enfance de SHRI KRISHNA à VRINDAVAN sa ville natal, pour une purification rituelle, un bain pour les trois idoles (19 juin). La procession marque le pèlerinage du début de la Mousson. Les chars de bois sont décorés de draperies et drapeaux très flash, de cloches en cuivre, de miroirs brillants, dirigés par des conducteurs (SARATHIS) puis gardés par des prêtres (PANDITS) armés de bâtons, (leurs accès étant interdits aux non-hindoues), avancent lentement sous les chants de dévotions aux sons des trompettes, aux pas de danses effrénées, encadrés d'une assemblée de BRAHMANAS, une foule furieuse en transe mystique ! A paris en FRANCE, un char de 3 tonnes et haut de 12 mètres seras tiré, aussi à mains nues, de la place STALINGRAD (19ème arrondissement) jusqu'à CHÂTELET (1er arrondissement) sur la place de la fontaine des innocents (LES HALLES) où seront distribués gratuitement des Milliers de repas végétarien (PRASAD) à toutes personnes pendant les nombreux concerts de musiques et de chants traditionnels indiens de cette fête très colorée qui s'annonce !

 

l'inde éternelle, Ensemble traditionnel de l'ORISSA, Label : ARION 1975 france

LP ensemble traditionnel de L'ORISSA.   Label : ARION 1975 paris

Partager cet article

Repost 0
Published by the visionnaire - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : the visionnaire
  •  the visionnaire
  • : Arts et Mystères initiatiques
  • Contact

Recherche