Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 14:06

la semence

 

GILGUL 

 

Au moment q'ADAM eu mangé de l'arbre de la connaissance du bien et du mal,le premier fut mélangé au dernier d'où sortit la bave du serpent. ADAM commença alors à commettre le péché de répandre en vain sa semence. On connaît,en effet, que de toute semence répandue en vain de LILITH et NOAMAC'H,émerge des corps qui se référent à l'espèce des démons,des esprits et des lémures. Les vrais démons tirent leurs corps de la semence répandue en vain et de l'impureté des oeuvres de NOAMAC'H et LILITH. Leur mental proviennent d'une demeure sainte. C'est pour cela qu'on les appelle les plaies des fils d'adam,comme il est dit dans: 2 Samuel 7 verset 14 <je te châtierai par la verge des hommes et les plaies des fils d'adam> par la verge des hommes,il faut entendre le fondement viril suivant: les Nombres 24 verset 17 <une étoile est sortie de jacob et une verge s'élèvera d'israël>. La verge est le membre fondamental (le clou) et la courte lettre VAV. L'étoile est la goutte séminal qui vibre comme une flèche. Les plaies des fils d'adam ce sont ces démons qui sont crées de la semence répandue en vain et comme le premier à commettre ce péché c'est ADAM PROTOPLASTES,c'est en considération pour son nom qu'on appelle les démons les plaies des fils d'adam. MALKHOUTH

 

Extrait du SHA'AR HA-GILGULIM (Sepher HaGilulim) de Rabbi 'HaÏm Vital (1542-1610) disciple de Rabbi Isaac Ashkenazi de Louria (Ha Ari) le lion de Safed (1534-1572)

 

tombe de luria ashkenasi itschak à safed

La tombe de Luria Ashkenasi Itschak à safed (Haute Galilée)

Repost 0
Published by the visionnaire - dans spiritualité
commenter cet article
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 13:58

l'arbre de vie 

 

KABBALA

 

Les deux anges séraphin adiriria'h et statouria'h bondissant de l'asherah originel qui danse au dessus de la mer cachée des éléments terrestre éclatés. De leurs ébats savant naît l'éclair lumineux qui frappe de sa queue les visages blancs-saphir du sycomore sacré plongé dans l'infinie empesté par les rigueurs. Pendant la nuit de minuit, seront récompensés les veilleurs qui s'adonnent à l'invitation et l'approfondissement de la grande séparation. Frappés par la foudre des sept archanges, ils verront"la face du roi"dans son palais. Je donne le témoignage de tsaphkiel qui dit : Voyant l'intellect, approuvons l'émanation première, intermédiaire entre les fruits insaisissables et le sempiternel. Louons immédiatement la vision voilée de l'entendement couronné, qui se discerne lui même, puis se débat de cette authenticité et donne naissance a l'embrasement compréhensif, associant ses artères à la bonté de l'amour embrassée par la crainte terrible de la sévérité. tout ces morceaux sont ainsi réconciliés avec l'harmonie brûlante qui admire son triomphe élevé en sa majesté : "Dominant ses affections bestiales, pour transmettre bouche béante, la lumière supérieure et l'insérer dans la boue sale de notre monde, la consacrer debout sur le trône royal". Ainsi HoZeH prit avec raison les chuchotements du commandant des intelligences et tourmenta les forces de son âme prisonnière de l'assya.

Repost 0
Published by the visionnaire - dans spiritualité
commenter cet article
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 17:13

le chat

 

EL BROOSHA

 

Après la chute,traversant l'astre lunaire,des étincelles parmi certaines dispersées dans le bourbier matériel,choisir pour véhicule,précisant leurs vertus révolutionnaires,la métamorphose d'un"corps" à l'attitude dualiste griffé du charme crépusculaire de leurs anciennes positions éthériques. Libre de nuit,il est le gardien du scintillement de l'émanation dernière,qui brille dans ses grands yeux. Condamné au bûcher,adoré des hommes impures dévastés par la peur de l'éclair,il aime gambader la campagne,mais veille a son rituel. Quand le mystère demeure,allons donner notre langue aux chats,pour chasser le serpent annonciateur de bonnes nouvelles.

Repost 0
Published by the visionnaire - dans symbole
commenter cet article
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 15:26

le rideau cosmique 

 

AU RIDEAU COSMIQUE

 

A travers l'épais manteau qui fermait le souterrain des formes obscures,j'y voyais en dedans du véhicule glaireux,l'opacité des montagnes de sang agitées par le rayon intellect. Un essaim de flammes vertigineuses prirent place en ma vessie pour produire,de leurs haleines glorieuses une fumée sacrilège,aveuglant mon vêtement réfléchi,étouffant ma fausse vision,pour étrangler ma gorge empestée de l'invisible et confronté l'aveuglement réjouis des semences drapées,à l'hymne muette de l'indicible. Se connaître soi même du lin qui recouvre la chose cachée et danser au milieu de la chambre nuptiale,pour écouter l'organe de l'auto-engendré qui dit alors"celui qui a trouvé le monde et est devenue riche,puisse-t-il renoncer au monde".

Repost 0
Published by the visionnaire - dans spiritualité
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 20:09

un poison violent

 

LA CONFIRMATION

 

Anna (Clara Augarde) jeune adolescente de 14 ans,quitte l'internat et regagne son village natal,dans une petite maison bourgeoise un peu décrépite bercée par les pluies bretonnes, ou jeanne sa mère, catholique très pieuse est en perdition sentimentale après sa séparation d'avec son père, puis le prêtre de la paroisse en tentation (c'est son jobs) avec celle-ci, son grand-père très jouissif à l'agonie dans son lit, elle entame son premier passage amoureux avec pierre, un garçon de son âge atteint de liberté. Entre émotions contraires, foi en un christ mystique qui saura se cacher entre ses seins et sexualité montante, la réalisatrice Katell Quillévéré,qui semble en partie avoir perdu la foi, signe son premier long-métrage, sélectionné à la quinzaine des réalisateurs de cannes 2010, prix jean vigo, en abordant un sujet délicat avec décence et talent, (son autobiographie peut-être), disséminé de lyrisme et occupé de folksongs religieux américain. Du bon cinéma français (love like poison) à l'image de cette jeune fille en fleurs a l'érotisme pudique comme la couronne de sa confirmation. Devant l'incertitude vacillante des adultes, elle choisit la sienne, son corps unis par l'esprit éducatif des contradictions traditionnelles. Le feu sacré de l'inspiration charnel initié par le papy paillard, véritable baro-maître de cette flamme désirante qui s'effondrera face à l'affreuse annonce "contre-nature" de la lettre de saint-Paul au galate, sait réunir fleurs vivantes et séchées en esquivant un sourire mélancolique et pleins de vie. Une sagesse farouche, et comme le dit serge Gainsbourg : "un poison violent c'est ça l'amour!"

 

Un poison violent 

Repost 0
Published by the visionnaire - dans cinéma
commenter cet article
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 15:59

DSCF0763.JPG

 

LE CAVEAU

 

Armé de mon tissu bleuté,charger d'épées de divisions, ostracisant les puissances,j'ai endossé les vêtements de joie. Mon habit de connaissance fut plonger par les baptistes,dans l'eau des sources de vie distillée de pensées dont le nectar étaient semblables aux pluies lumineuses qui règnent en silence. Puis les trônes tous souriants,me proférèrent "piétine l'enveloppe des fausses images"et je vis l'engendrement creuser une grande fosse parmi les terres de bassesse en hurlant à mon égard :"voici l'espérance honteuse des hommes,la crainte!" 

Repost 0
Published by the visionnaire - dans spiritualité
commenter cet article
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 17:43

inception

 

TOTEM

 

Don cobb (léonardo dicaprio) est un voleur qualifié dans le cambriolage psychique. Sa spécialité : s'approprier des secrets que détiennent des personnes,cachés au plus profond de leurs subconscients pendant qu'elles rêvent sous sédatifs. Exiler,après l'accusation du meurtre de sa femme Mall (Marion Cotillard) ,il accepte une nouvelle mission avec l'aide de son équipe: L'INCEPTION ,implantée par effraction une idée (l'origine) ,dans l'esprit d'un puissant industriel,pour subsister dans la réalité. Le film de Christopher Nolan,nous plonge dans un thriller métaphysique,ou l'action intense et onirique se déroule dans le cerveau humain,ébranlé par une psychothérapie pirate,soutenue par des architectures paradoxales,emboîtées sous quatre niveaux dilatées par le temps. Cobb effectue avec cet espionnage de la psyché,un travail de deuil,prouvant sa non-culpabilité,déjouant les mécanisme de défense du songe en réseau interconnecter à l'aide d'usurpations de projection intime et subjective subconsciente,la destruction de la présence fantomatique de sa femme suicidée,dans son monde d'espérance imaginaire ("le tabou"), qui le conduisait à la folie des limbes. Très bon labyrinthe à facettes que cette percée du coffre-fort rédemptionniste (non, je ne regrette rien). L'INDICE de vérité : "le totem" qui permet à Cobb de discerner le réel de l'illusion,est son alliance qu'il porte à sa main gauche,uniquement dans le monde des rêves,et non la toupie de sa femme "défunte". Au "the end" il......

Repost 0
Published by the visionnaire - dans cinéma
commenter cet article
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 21:26

AAAA0185

 L'AVÈNEMENT

 

Dans la vallée de leurs corps, ils discernèrent l'indignation de la nature, effarés par tant d'agitation, ils se frayèrent un chemin parmi les veines des griffes obtus des terres brumeuses, puis virent le temple de l'ancien avorton. Une lumière jaillit, noir de fumée, éclaircissant leurs sang. Le matin commença.

Repost 0
Published by the visionnaire - dans spiritualité
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 17:08

le coeur du non-être

 

LE NON-ÊTRE (STÈLE DE SETH)

 

Nous te célébrons, ô génitrice de parfaits, productrice d'éons! Toi tu as vu que les éternels sont issus d'une ombre, et tu as produit du nombre; et d'un côté, tu t'es trouvée persistant à être une, et de l'autre côté, en produisant du nombre pour un partage, tu es triple, tu es, en vérité trois fois multipliée. Tu es, d'une part, une et l'un et, d'autre part, tu proviens d'une ombre qui lui appartient. Tu es la cachée, tu es un monde de connaissance, car tu sais que ceux qui appartiennent à l'un son issus d'une ombre, et ceux-là, tu les as dans le cœur.

Repost 0
Published by the visionnaire - dans spiritualité
commenter cet article
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 19:44

SIMPLE OBJET !

 

 

blanche neige

 

 LA CHASSE EST OUVERTE : SUR QUEL GIBIER VAS-TU TIRER ? 

 

 

 

 

LA BÊTE DES BOIS ?

 

le banquet

 

 

LA BICHE DES FORÊTS ?

 

DSCF1239

 

  OU L'HOMME ?

 

 

Repost 0
Published by the visionnaire - dans art
commenter cet article

Présentation

  • : the visionnaire
  •  the visionnaire
  • : Arts et Mystères initiatiques
  • Contact

Recherche